Unboxing Le Chant se lève (Bone Season 3)

Non seulement j’adore recevoir des bouquins, mais quand en plus ils arrivent en deux versions (reliée et brochée), c’est toujours un peu Noël (merci De Saxus pour ces belles éditions systématiques). Et quand c’est le fruit de la série qui m’occupe le plus ces temps-ci, c’est aussi la preuve du boulot accompli, donc forcément gratifiant.

La trilogie française, et le grand cousin anglais qui attend de rejoindre la famille

Pour l’anecdote

Je reçois ces exemplaires justificatifs alors que je viens de mettre un terme au premier jet du tome suivant, du coup je me mélange un peu les pinceaux. Mais avoir pu enchaîner ces deux volumes m’a permis de constater aussi l’évolution dans l’écriture de Samantha, entre le pré et le post-Prieuré de l’oranger. C’est somme toute assez logique, car cela survient à la fin du premier arc narratif de la série (le tome 4 marque une sorte de nouveau départ), et Paige, la narratrice, fait elle aussi sa mue.

Quand je bosse sur des séries, j’ai parfois seulement l’impression de reprendre une histoire là où je l’ai laissée ; avec The Bone Season, je retrouve aussi des personnages, de plus en plus fouillés et épais, que j’ai plaisir à voir évoluer. Je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai tissé des liens avec eux, mais souvent seul le protagoniste est à peu près développé, et se retrouve entouré d’avatars au background plus ou moins établi. Ici, même les personnages secondaires (voire tertiaires) ont une personnalité cohérente, qui nous permet presque d’anticiper les actes de chacun. Sauf qu’ils sont aussi complexes et ont souvent leur part d’ombre, ce qui brouille intelligemment les pistes.

Enfin, même s’il s’écoule toujours un peu de temps « réel » entre deux bouquins, l’histoire est vraiment restée sur pause entre-temps, et les livres ont le mérite de s’enchaîner (même pas à quelques semaines d’intervalles, vraiment dans la minute qui suit), ce qui nous permet de replonger directement au cœur de l’histoire. Pourtant, chaque tome a quand même sa propre résolution, ce qui évite une trop grande frustration, mais génère une profonde impatience. Vivement la suite !

Mais de quoi ça cause ? (Attention, spoilers)

Impossible de résumer l’histoire sans spoiler, car 1500 pages se sont déjà écoulées avant ce tome. Je vais tout de même essayer d’en dire le moins possible, en rappelant seulement que dans cet univers dystopique, Scion cherche à étendre son empire mondial pour mettre au pas tous les clairvoyants (certains humains ont la faculté d’entrer en contact avec l’éther, ce qui leur offre un petit aperçu de l’avenir, pour faire ultra simple). Les clairvoyants vivent donc clandestinement pour rester en dessous des radars ; des radars qui se révèlent justement de plus en plus puissants et précis, et menacent toute l’organisation de la pègre londonienne dont Paige a pris la tête. Mais même au sein de son propre camp, les dissensions restent nombreuses, et certains voyants ne lui pardonnent pas de s’être emparée de la couronne de suzeraine de l’ombre.

2 commentaires sur « Unboxing Le Chant se lève (Bone Season 3) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :